5 choses inattendues que j’ai apprises lors du défi 30 jours Wellness Bucket

Mars tire à sa fin, tout comme le défi-fitness de 30 jours auquel je me suis inscrite il y a un mois. Comme bien des choses extraordinaires, j’ai découvert le Wellness Bucket 30 days Fitness Challenge un peu par hasard. Le gars qui organise ça via son site web, Mike Goncalves, est membre de mon groupe de blogueurs Live Your Legends, grâce auquel je me suis récemment remise à écrire. Quand il a publié un article sur le défi qu’il proposait, je me suis dit: « Pourquoi pas? »

Au premier coup d’oeil, le calendrier des défis – un par jour, tout le mois de mars- comportait un bon équilibre entre des petits défis physiques (comme faire 50 redressements assis, ou monter 200 marches d’escaliers), alimentaires (manger 3 salades dans une journée, boire un smoothie vert) et de santé globale (méditer 15 minutes, faire sa bucket liste, et quelques autres). L’équilibre de tout ça m’a attirée, moi qui ai un peu peur de l’activité physique depuis mon accident de ski de l’an passé. Et puis de toute façon, même avant l’accident, je n’étais pas du type sportive… sauf que j’ai depuis quelques mois le rêve de faire la marche de Compostelle, alors si je veux me rendre à 800 km à pied, aussi bien commencer à me mettre en forme!

Pour augmenter ma motivation et rendre le tout plus agréable, j’ai réussi à convaincre mon mari de participer avec moi. Compléter ensemble ces défis nous a fait du bien et permis de partager autre chose que le ménage et la gestion des enfants! Chaque matin dès le réveil, pendant tout le mois de mars, j’ouvrais mon courriel à la première heure pour découvrir le défi du jour. On en a vu de toutes les couleurs! À ma grande surprise, j’ai retiré beaucoup plus que des bénéfices santé… Voici donc 5 choses précieuses et inattendues que j’ai apprises lors de ce défi…

1 – Si tu décides d’une priorité dans ta vie, tu trouveras TOUJOURS du temps pour elle. Quelle découverte incroyable, que lors de ma plus grosse journée de travail de la semaine (où en plus de planifier des cours et d’enseigner, je dois faire beaucoup de route), j’ai réussi à me caser DEUX séances d’exercices!!! Bien sûr, ce matin-là, en voyant mon défi de la journée, j’étais un peu décontenancée. Mais j’ai adapté mon emploi du temps pour y arriver. J’en retire une grande leçon à appliquer dans mes projets personnels futurs: si on veut, et si c’est important, on peut toujours trouver le temps.

2- Sortir de sa zone de confort peut être beaucoup plus agréable que prévu. Qui aurait cru que je prendrais un jour plaisir à passer mon samedi soir à la piscine municipale de Beauceville? Honnêtement, je ne soupçonnais même pas que ça soit ouvert! 😉 Je vous parle d’un samedi soir frisquet du mois de mars, où tu as plutôt envie de demander à ton mari de te faire un feu dans la cheminée et de rester collée au chaud avec une petite coupe de vin! Au lieu de ça, samedi dernier, j’étais dans la piscine froide à faire des longueurs! Moi qui déteste la piscine municipale, et qui dis même à mes enfants que j’aimerais mieux aller chez le dentiste… Hé bien vous savez quoi, l’eau n’était pas si froide, et j’ai même été surprise d’avoir du plaisir! Et pour les défis où c’était vraiment trop difficile d’apprécier le moment présent (comme la fameuse journée de la douche froide de 7 minutes), le sentiment de fierté ressenti après n’avait pas son pareil.

3-Partager publiquement ses objectifs aide à leur accomplissement. Au jour 1 du défi, il fallait publier sur la page de ce dernier notre objectif personnel. J’ai hésité à écrire: prendre une marche chaque jour, en plus du reste. J’avais peur de m’en mettre trop sur les épaules. Je me suis dit que je pourrais me donner ce défi sans en parler… et ne pas aller marcher si ça m’en demandait trop. Mais je l’ai écrit, et je l’ai donc fait. Sous la neige, sous la pluie ou sous le soleil, tous les jours. Et ça m’a fait apprécier mon mois de mars, cet interminable dernier long mois d’hiver!

4- Avoir un « partenaire d’engagement » aide à réaliser ses objectifs. Les anglophones appellent ça un « accountability partner »: une personne envers qui on s’engage à réaliser ses objectifs, et qui s’assure chaque semaine qu’on n’a pas abandonné la partie. C’est évident, il est plus facile de s’abandonner soi-même que d’abandonner les autres… Ainsi, chaque jour, je devais publier que j’avais réussi le défi sur la page facebook du Wellness Bucket. Chaque jour, j’avais un petit feedback de Mike, l’organisateur. Si j’avais simplement décidé de faire le défi sans personne à qui me rapporter, pendant tout le mois de mars, aidée du simple calendrier des événements et de ma bonne volonté, je suis pas mal certaine que le jour 15 aurait eu raison de moi (le jour de la douche froide de 7 minutes!!!), ou que j’aurais tout simplement trouvé des excuses pour m’esquiver dès la première semaine.

5- Se faire dire qu’on est extraordinaire, C’EST EXTRAORDINAIRE! Je travaille depuis 20 ans dans l’enseignement, et je suis mère depuis près de 10 ans. Je connais l’importance de l’estime de soi, mais c’est la première fois que je passe un mois à me faire dire chaque jour comme je suis extraordinaire! Mike n’y allait pas juste de « Bravo! Continue comme ça! » Il rajoutait toujours: « You are AWESOME Sophie! » Vous savez quoi, le défi se termine aujourd’hui, et je pense que ça va vraiment me manquer! J’en retire une leçon et je me suis fait une promesse: dire plus souvent à plus de gens comme ils sont extraordinaires: mes enfants, mon mari, mes amis, ma famille, mes élèves, et toute personne qui le mérite! 😉 J’ai déjà commencé avec mes enfants, et c’est beau de voir l’étincelle que ces simples paroles peuvent produire dans leurs yeux.

Je termine avec un gros merci à Mike Goncalves, pour ce mois de croissance personnelle. C’est parce que je voulais qu’il puisse lire mon article que je l’ai d’abord rédigé en anglais (un autre défi!). Mike, tu es extraordinaire!

Merci aussi à mon extraordinaire mari, qui a relevé tous les défis avec moi. Nous formons vraiment une équipe extraordinaire! 😉

Pour en savoir plus sur Wellness Bucket 30 Day Fitness Challenge, visitez thewellnessbucket.com 

 

Publicités

8 commentaires sur « 5 choses inattendues que j’ai apprises lors du défi 30 jours Wellness Bucket »

      1. Excellente question. Il y avait un bogue et je n’arrivais pas à le partager sur fb. J’ai donc « reblogué » et j’ai pu partager. Éventuellement, je vais effacer le 2e article.

        J'aime

  1. Oh wow! Excellent article une fois de plus Sophie! Il est tellement remplit de vérité!! Si seulement plus de gens réalisait tout ce que tu as réalisé! 😉

    Awesome Sophie!! Good job!! Continue comme ça!! 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s